EXPLORATION DE LA PLANETE

 

Depuis quand sait-on que la Terre est ronde ? Depuis le début du cinquième siècle avant Jésus-Christ. A cette époque, un philosophe grec, Parménide d’Elée, arriva à la conclusion que la Terre n’était pas plate comme une assiette, mais ronde comme une balle

Qui a découvert l’Amérique ? Non pas Christophe Colomb, mais sans doute le moine celte saint Brendan, et certainement les Vikings, dirigés par Erik le Rouge, vers 985

oron.gif

 

LES GRANDS PASSAGES

Béring (détroit de) – C’est le passage situé entre l’Alaska et la Sibérie. Le Danois Behring l’a découvert pour le compte du tsar Pierre le Grand, en 1728.

Horn (cap) – En 1616, les Néerlandais Schouten et Le Maire trouvent le cap marquant l’extrême pointe sud du continent américain.

704magellan.jpgMagellan (détroit de) – Il ouvre le passage entre la pointe de l’Amérique du Sud et ses îles les plus méridionales, où se trouve le cap Horn. Magellan s’est engagé dans ce détroit le 1 novembre 1520.

ued0500022nordenskold1.jpgNord-Est (passage du) – Il longe les côtes de la Sibérie, qui donne sur le Pacifique par le détroit de Béring. Le premier à l’avoir reconnu est le Finlandais Adolf Nordenskjöld, en 1879.

roaldamundsen.jpgNord-Ouest (passage du) – Le passage de l’Atlantique au Pacifique par le nord du continent américain a été cherché des le XVI siècle, mais il fut découvert qu’en 1906, près de l’embouchure du Mackenzie, par le Norvégien Roald Amundsen.

vasconunezdebalboa.jpgPanama (isthme de) et Pacifique – L’Espagnol Vasco Nùnez de Balboa découvrit, en 1513, l’isthme permettant le passage facile de l’Atlantique au Pacifique.

 

                    LES GRANDS DECOUVREURS                                 

 

 

LES ÎLES DE L’ATLANTIQUE

Antilles et Bahamas – Ces deux archipels ont été découverts par Christophe Colomb en 1942, mais leur exploration demanda encore quelques siècles.

Canaries (îles), Madère, les Açores – A la même époque, au XV siècle, les Canaries furent découvertes par un Normand, Madère et les Açores par les Portugais. Elles devinrent par la suite des escales de ravitaillement pour les traversées de l’Atlantique.

 

AFRIQUE

diasbartolome.gifBonne-Espérance (cap de) – Pointe sud du continent africain; alors appelé cap des Tempêtes, ce cap fut atteint par le Portugais Bartolomeu Dias en 1488.

pierresavorgnan.jpgCongo et Gabon – Ces pays furent explorés de 1875 à 1885 par un Italien naturalisé français, l’officier de marine Pierre Savorgnan de Brazza, qui acquit à ce propos la réputation du premier explorateur « pacifique » de l’Afrique.

henristanley.jpgCongo (fleuve) – Il est désormais appelé Zaïre. Son embouchure est reconnue par le Portugais Diogo Cao vers 1483. La première exploration de son cours est accomplie par l’Anglais Henry Stanley en 1877.

Kalahari (désert du) – Le missionnaire écossais David Livingstone, qui explora l’Afrique, entreprit, en 1849, sa première traversées du Kalahari. Il renouvela l’expedition de 1853 à 1856.

diogodiasmap.gifMadagascar – Île reconnue par le Portugais Diego Dias en 1500, et où les Français installèrent un comptoir, à Fort-Dauphin (au sud-est), en 1643. L’exploration de l’intérieur de l’île fut entreprise entre 1865 et 1870 par Alfred Grandidier, qui en dressa une carte.

landermapsmall.gifNiger (fleuve) – Il fut exploré pour la première fois par le médecin écossais Mungo Park en 1975, puis en 1805. Sa source fut découverte en 1830 par les Britanniques John et Richard Lander.

speke.jpgjohnspeke.gifNil (sources du), lacs Victoria et Tanganyika, Ouganda – On est resté longtemps sans savoir si la source du Nil était celle du Nil Blanc ou celle du Nil Bleu. L’officier britannique John Speke découvrit en 1863 que la branche principale était celle du Nil Blanc, qui prend naissance au Burundi. Auparavant, de 1856 à 1860, il explora les lacs Tanganyika et Victoria, et l’Ouganda.

henrichbarth.jpgSoudan – Exploré de 1850 à 1855 par l’Allemand Heinrich Barth, qui s’était en réalité joint à une expédition britannique dont les autres membres décédèrent.

Tombouctou – Le Français René Caillé fut le premier Occidental à pénétrer dans cette ville…et à en revenir, en 1828. Son voyage lui aura fait traverser l’Afrique, de Freetown (Sierra Leone) jusqu’à Tanger (Maroc)!

akmpbe.jpgVictoria (chutes) et Zambèze – Découverts par David Livingstone.

 

ASIE

polo.gifChine – Premier voyage terrestre effectué vers 1260, par les Vénitiens Niccolo et Matteo Polo, père et oncle du célèbre Marco Polo.

vascodagama.gifInde (par la route maritime) – La route des Indes fut reconnue, et des comptoirs furent installés tout au long de son trajet, au cours des voyages successifs du Portugais Vasco de Gama, de 1497 à 1499, puis en 1502-1503.

Japon – Il semble que des commerçants portugais, dirigés par le navigateur Mendes Pinto, furent les premiers Occidentaux à débarquer au Japon, en 1542. Les missionnaires espagnols suivirent de près, avec lé jésuite saint François Xavier.

Mékong (fleuve) – Les Français Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier espéraient, lors de leur exploration de 1866-1868, ouvrir une voie navigable entre la Chine et les territoires français d’Indochine. Mais le grand fleuve se révéla peu praticable.

 

AMERIQUE DU NORD

bering1test.jpgbering2.jpgAlaska – Vitus Bering était un navigateur danois, mais c’est pour le compte de la Russie qu’il tenta de découvrir si l’Amérique du Nord et la Sibérie se trouvaient séparées par un détroit, ou s’il existait un passage terrestre. Ainsi furent repérés, en 1728, le détroit portant le nom de ce navigateur et l’Alaska (qu’il aborda en 1741).

champlainmap.gifCanada (intérieur) – Le Français Samuel de Champlain comprit tôt les gros bénéfices que pouvait procurer le négoce de la fourrure. Cela l’amena, de 1604 à 1629, à explorer en détail la Nouvelle-France, créant la ville de Québec (1608) pour en faire une grande base de colonisation.

hudsonmap.gifHudson (baie d’) – Henry Hudson, un Britannique, cherchait un passage vers les Indes et la Chine par l’Arctique. Il longea le Groenland, puis atteignit le Canada en 1610, où son navire fut pris par les glaces dans la baie qui porte son nom. Son équipage, qui s’était mutiné pendant l’hivernage, l’abandonna sans vivres avec son fils et sept matelots – il est probable qu’ils moururent rapidement.

Labrador- Ses côtes ont été reconnues par le Vicking, Erik le Rouge, vers 985.

Mackenzie (fleuve) – Sir Alexander Mackenzie baptisa d’abord Déconvenue le fleuve qu’il avait exploré en 1789. Il espérait en effet le voir déboucher dans le Pacifique, ce qui, à partir du lac des Esclaves et du lac Athabasca, en eût fait une voie commerciale intéressante.

cortesmapmexique.gifMexique – Le conquistador Hernan Cortès le conquiert, de 1519 à 1521, avec beaucoup d’audace, puisqu’il brûle ses vaisseaux afin de ne pas être tenté de faire marche arrière.

Mississipi – Hernando De Soto était déjà un familier de l’Amérique du Sud quand le roi d’Espagne lui confia la conquête de la Floride. Ayant atteint Tampa en 1539, son expédition s’égara pendant deux mois aux abords du Mississipi, où il mourut en 1542.

cartiermap.gifSaint-Laurent – Envoyé par François I à la recherche de métaux précieux en Amérique du Nord, Jacques Cartier ne ramena pas d’or, mais prouva l’insularité de Terre-Neuve et explora le cours inférieur eu fleuve Saint-Laurent, en 1535. Il remonta ainsi jusqu’à Hochelaga, l’actuel Montréal.

cabotmap.gifTerre-neuve – Jean Cabot, Italien navigant pour le compte des Anglais, y aborda en 1497. Mais des pêcheurs bretons y traquaient la morue depuis déjà un siècle.

 

AMÉRIQUE DU SUD ET AMÉRIQUE CENTRALE

Amazone – Accompagnant le conquistador espagnol Pizarro, un autre conquistador, Francisco De Orellana, fut chargé d’explorer les contrées situées à l’est de la chaîne des Andes. C’est ainsi qu’il entreprit, en 1547, la descente du grand fleuve, qu’il appela Amazone en raison des cheveux longs portés par leurs attaquants indiens. La découverte de l’embouchure de l’Amazone revient quant à elle à Pinzon.

Antilles « Colomb Christophe » – (1451-1506) Navigateur génois, au service de l’Espagne, qui a effectué quatre voyage célèbre.1492, l’Amérique. 1493-1496:deuxième voyage (Dominique, Guadeloupe, Porto Rico, Cuba, Jamaïque). 1498-1500: troisième voyage (delta de l’Orénoque).

1502-1504: quatrième voyage (Honduras, Costa-Rica, Panama).

cabralmap.gifBrésil – En 1500, le Portugais Pedro Alvares Cabral découvrit le Brésil, qu’il appela Terra de Santa Cruz. Puis il continua sa route vers le l’Afrique et l’Asie, atteignant Calicut,en Inde.

pizarromap.gifPérou – Il fut conquis entre 1531 et 1536 par Francisco Pizarro. Celui-ci fut tué à Lima – ville qu’il fonda – lors d’un conflit entre conquistadors.

Rio de la Plata – Juan Diaz De Solis cherchait à rejoindre l’Orient par l’ouest, et c’est ainsi qu’il atteignit et remonta le Rio de La Plata, en 1516. Il y fut tué par des indigène cannibales.

magellanmap.gifTerre de Feu – C’est lors de son tour du monde de 1519 à 1521 que Magellan découvrit cette extrémité orientale de l’Amérique du Sud, située près du détroit qui porte son nom.

Venezuela – Alonso De Hojeda avait été le compagnon de Christophe Colomb lors de son deuxième voyage, avant de répartir, en 1499, en compagnie d’Amerigo Vespucci. Au cours de cette expédition, il atteignit le Venezuela (baptisé ainsi, « petite Venise », en raison de ses habitants lacustres) en 1501, et en explora les côtes.

 

CONTINENT AUSTRAL ET OCÉAN PACIFIQUE

Australie – Elle fut découverte en 1605 par le Hollandais Willem Janszoon. En 1606, l’Espagnol Luis Vaez de Torres franchissait le détroit situé entre l’Australie et la Nouvelle-Guinée, et lui donnait son nom. En 1642, le Hollandais Abel Tasman débarquait sur l’île de Tasmanie. L’exploration de l’intérieur de l’Australie demandera des siècles: citons pendant l’expédition du Britannique Charles Sturt en 1830, et la traversée dans le sens sud-nord réalisée en 1860-1861 par l’Irlandais Robert Burke.

cooksmap.gifNouvelle-Zélande – Repérées par Tasman, le découvreur de la Tasmanie, les côtes de la -Nouvelle-Zélande furent explorées par James Cook en 1769.

Tahiti – Peu connu, le Britannique Samuel Wallis à pourtant découvert en 1767 l’île la plus mythique du Pacifique, Tahiti. Par la suite, Bougainville la Baptisera Nouvelle-Cythère.

 

ARTICLE 

Arctique (océan) – Le baron russe Ferdinand Petrovitch von Wrangel fut, au début du XIX siècle, l’un des meilleurs spécialistes de l’Arctique – surtout la zone située au large de la Sibérie et de l’Alaska -, où il mena plusieurs expéditions de 1820 à 1823. Un autre aristocrate, le duc des Abruzzes (italien), tentera d’atteindre le pôle Nord en 1900.

Groenland – Le Viking Erik le Rouge, venu d’Islande, découvrit le Groenland (« terre verte » en Danois) vers 985. Il faudra attendre 1888 pour que le Norvégien Fridtjof Nansen en effectue une première traversée d’est en ouest.

pearymap.gif Nord

Spitzberg – Le Néerlandais Willem Barents fit deux voyages pour tenter de trouver le passage du Nord-Est vers la Chine. C’est au cours du deuxième qu’il découvrit, en 1596, l’île aux Ours et le spitzberg.

 

ANTARCTIQUE 

Adélie (terre) – Située dans l’Antarctique sud-oriental, la terre Adélie à été découverte par le Français Dumont d’Urville en 1840.

Antarctique (continent) – L’exploration de la région la plus inhospitalière du monde a été longue.

cooksmapabtartik.gif En 1773, James Cook s’approcha de la banquise, sans toutefois atteindre le continent qu’aperçut, en 1820, l’Américain Nathaliel Palmer. Un an plus tard, l’officier russe Fabian von Bellingshausen découvrait les îles Pierre-I et Alexandre-I. Les premières grandes explorations de l’Antarctique furent entreprises, entre autres, par l’Anglais John Biscoe et le Français Dumont d’Urville, dans les années 1830-1840. Mais ce n’est pas qu’en 1911 que le Norvégien Roald Amundsen toucha le pôle Sud. Depuis 1959, un traité bloque toute revendication territoriale – traité renforcé en 1991.

 



Laisser un commentaire

d-branches |
molossewaf |
Berloul Mania 3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | weekend
| blogprotectionanimale
| NATURALITE SAUVAGE