RELIGION

miller02.jpgAdventiste (Église): Fondée aux États-unis au XIX siècle par William Miller, cette secte protestante attend le retour du Christ. Les adventistes du Septième Jour forment le groupe le plus important.

Anabaptiste: Secte protestante d’origine allemande (XVI siècle) qui ne reconnaissait pas le baptême des enfants et demandait donc aux adultes de se faire rebaptiser. Les memnonites représentent un courant baptiste, né en Suisse vers 1525, qui prônait la séparation de l’Église et de l’État.

Ange: Pour les catholiques, les anges sont des êtres immatériels qui servent de messagers entre Dieu et les hommes. Ils vivent en état de grâce, avec la liberté de choisir entre le bien et le mal. C’est pourquoi il y a des bons anges – comme Michel, Gabriel, Raphaël, etc. – et de mauvais anges, appelés démons – comme Satan, qu’on appelle aussi Lucifer, le Diable ou le prince des Ténèbres; c’est celui qui incita Adam et Eve à commettre le péché originel et qui attire les hommes vers le mal.

Anglicanisme, voir Église d’Angleterre

Animisme: Croyance selon laquelle les animaux et les choses ont une âme. Elle est très répandue en Afrique et au Laos.

Arianisme: Doctrine hérétique des disciples d’Arius (256-336), qui niaient la divinité du Christ. Cette hérésie fut condamnée au Concile de Nicée, en 325

Ascète: Personne qui consacre sa vie à la prière et se live à des exercices de mortification, afin de maîtriser ses instincts et ses passions. Il ne vit pas forcément seul, contrairement à l’ermite, qui se retire du monde.

Ayatollah: Titre de docteur en théologie acquis dans les universités religieuses de l’Islam; il permet à ceux qui l’ont obtenu d’interpréter les textes et d’enseigner à leur tour. Les ayatollahs se sont fait connaître avec la révolution iranienne de 1979.

Bahaïsme: Religion qui tente de faire une synthèse de la Bible et du Coran. Elle fut crée par Baha Allah en 1844, à Chiraz. Chassé de cette ville par le sultan, Baha Allah chargea ses fidèles de répandre le bahaïsme dans le monde entier.

Baptême: Sacrement par lequel un individu est accueilli dans l’Église chrétienne. Le baptême efface toutes les fautes passées et le péché originel, en les lavant par immersion, aspersion et affusion (eau versée sur la tête).

Baptiste: Membre d’un mouvement religieux issu du protestantisme. Le baptisme est né au XII siècle et s’est surtout développé aux États-unis. Le baptême y prend la forme d’une immersion totale, et il n’est accordé qu’aux adultes déclarant croire sincèrement en Jésus-Christ.

Moine BenedictinBénédictin: Religieux observant la règle établie en 529 par saint Ben………Nursie). Le bénédictin cherche à honorer dieu par la perfection de son culte. D’où l’érudition légendaire de l’ordre, sa richesse et sa créativité artistique – qui, alliées à une grande persévérance, ont donné lieu à l’expression « un travail de bénédictin ».

Bhagavad-Gîtâ: Long poème philosophique, qui fait partie du Mahâbhârata, où est contée l’histoire

du dieu Krishna. C’est plus vénéré des livres sacrés indiens.

Bouddhisme: Religion orientale fondée au VI siècles par Bouddha. Elle demande à ses fidèles de libérer leur âme de la matière par les pratiques de l’ascèse et de la méditation, qui permettent d’accéder au nirvana (« état de non-souffrance »). Les deux grands courants bouddhiques sont le Mahâyana, qui s’est développé en Chine et au Japon, et le Theravâda (le bouddhisme ancien), qui prédomine dans le Sud-Est asiatique (Sri Lanka, Laos, Thaïlande, etc.)

Bulle: Lettre écrite en latin par laquelle le pape promulgue tous les actes importants, comme les canonisations, la création ou la suppression d’évêchés, la définition d’une vérité dogmatique.

Calvinisme: Doctrine religieuse prônée par Jean Calvin (XVI Siècle), qui considère que la Bible est l’unique source de la foi et qui admet la prédestination de l’homme. Le calvinisme (ou réformisme) s’est particulièrement bien implanté en Grande-Bretagne, aux États-unis et au Canada.

Cardinal: Membre du clergé, choisi parmi les prêtres, diacres ou évêques, nommé par le pape pour former le Sacré Collège, dont la fonction est d’élire le souverain pontife et de lui servir de conseil.

Carême: Période, allant du mercredi des Cendres à Pâques, pendant laquelle certains chrétiens observent des restrictions alimentaires, en souvenir du jeûne du Christ (quarante jours).

Carmel: Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel. Ordre mendiant fondé à l’instigation de Berthold de Calabre, qui, en 1185, établit un couvent érémitique sur le mont Carmel. La règle, très rigoureuse, institue les prières nocturnes, l’abstinence perpétuelle, le jeûne, le silence et la pauvreté.

Catéchisme: Enseignement des grands principes du christianisme, dans le cadre d’un programme structuré. Par extension, c’est un livre instruisant des dogmes et de la foi.

Catharisme: Doctrine religieuse qui admet deux grands principes :le Bien et le Mal, le premier étant à l’origine du monde spirituel, le second créant le monde matériel. Le catharisme est né au XII siècle et s’est notamment développé dans le Sud-Ouest de la France. Les cathares, parfois appelés albigeois, furent réprimés par l’Inquisition (créée par l’Église pour les combattre) et massacrés à l’issue d’une croisade (1209-1229).

Catholicisme: Religion chrétienne dont le chef spirituel est le pape. Il est l’héritier de saint Pierre, le garant de l’unité et de l’identité de l’Église. La communauté catholique a connu plusieurs sécessions, comme celles qui ont mené à l’indépendance de l’Église orthodoxe (XI siècle) – laquelle à rallié la plupart des chrétiens d’Orient – et à la création de l’Église protestante (XVI siècle).

Chamanisme: Ensemble de pratiques magico-religieuses de certains peuples de l’Asie septentrionale. Le chaman est un prêtre qui pratique la transe pour communiquer directement avec les esprits.

Chandelier à sept branches: Objet liturgique utilisé dans le Temple à l’époque biblique, et qui est devenu le symbole du judaïsme.

Chartreux: Religieux obéissant à la règle établie en 1804 par saint Bruno, à la Grand-Chartreuse, près de Grenoble. Très proches des bénédictins, les chartreux vivent dans l’abstinence et le silence ne se retrouvant qu’au moment des offices, du repas du soir et de la promenade.

Chiisme: Branche de la religion musulman qui ne reconnaît pas les mêmes califes que les musulmans orthodoxes (sunnites). Les chiites représentent environ 10% de la communauté islamique mondiale; on les trouve principalement en Iran et en Irak.

Christianisme: Religion fondée sur la personne de Jésus-Christ et sur ses enseignements. Le christianisme englobe les catholiques, les protestants, les anglicans et les orthodoxes.

Circoncision: Ablation du prépuce pratiquée dans les religions juive et musulmane ainsi que dans certaines sociétés d’Afrique noire. Elle est obligatoire pour les juifs.

Cistercien: Religieux appartement à l’ordre de Cîteaux (ordre bénédictin réformé), fondé en 1098 par Robert de Moleste. Les cisterciens prônent un retour à la règle bénédictine dans toute sa rigueur – retrait du monde simplicité et pauvreté absolue, aucun élément ne devant troubler la méditation des moines

Clergé: Ensemble des prêtres d’un culte. Le clergé régulier est composé des religieux qui vivent au sein de communautés, et qui sont souvent logés dans des monastères. Le clergé séculier rassemble ceux (évêques ou métropolites, curés, popes, rabbins ou pasteurs, selon la religion) qui, dans les paroisses, sont chargés de la direction spirituelle des fidèles.

Concile: Réunion d’évêques – organisée à l’initiative du pape – ayant pour but de rendre une décision sur des questions de doctrine et de discipline ecclésiastique. Les derniers conciles oecuméniques – appelés ainsi parce qu’ils regroupent les évêques du monde entier – furent ceux de Vatican I (dogme de l’infaillibilité pontificale et condamnation de l’épiscopalisme, théorie selon laquelle l’assemblée des évêques serait supérieure au pape), en 1870, et de Vatican II (définition de la place de l’Église romaine dans le monde), qui dura de 1962 à 1965.

Confession: Sacrement catholique au cours duquel le pénitent avoue ses péchés à un prêtre, pour obtenir le pardon (absolution).

Confirmation: Cérémonie qui, dans l’Église catholique et orthodoxe, confirme le baptême. Dans le judaïsme, on l’appelle Bar-Mitsva.

Confucianisme: Doctrine philosophique et morale de Confucius (Chine, V siècle. av. J-C), selon laquelle l’homme doit se cultiver et respecter autrui – en particulier ses aînés – , les règles morales et les liens familiaux étant les fondements d’une société harmonieuse, qui devrait affirmer l’identité de l’ordre humain et de l’ordre naturel.

Coptes: Chrétiens d’Égypte et D’Éthiopie. Voir Église copte

Culte des ancêtres: Ensemble de rites destinés à assurer le repos de l’âme des morts. Il est surtout pratiqué en Afrique et en Asie.

Diocèse: Circonscription ecclésiastique administrée par un évêque, et regroupant des paroisses, dirigées par des curés.

Dogme: Élément constitutif et immuable d’une doctrine religieuse. Par extension, l’ensemble des points doctrinaux. Dans l’Église catholique, celui qui remet en cause un dogme est excommunié.

Dominicain: Religieux relevant de l’ordre mendiant fondé en 1215 par saint Dominique, selon la règle dite de saint Augustin. Crée pour lutter contre le catharisme, voir l’ordre tend à la plus grande austérité – à l’origine, à une austérité qui fût au moins égale à celle des cathares -, privilégiant par ailleurs la prédication, l’étude et la contemplation.

Droit canonique: Ensemble des lois établies par les autorités ecclésiastiques pour fixer les règles de la vie spirituelle de la communauté catholique. C’est la structure juridique de l’Église.

Druidisme: Religion des Celtes. Elle était très implantée en Gaule au moment de la conquête romaine, et elle subsiste aujourd’hui en Irlande.

L’Église: Ensemble des fidèles de chacune des communautés chrétiennes. On appelle également église le bâtiment consacré au culte catholique.

L’Église d’Angleterre: L’Église d’Angleterre se sépara de Rome au XVI siècle parce que le pape s’opposait au divorce d’Henri VIII et Catherine d’Aragon. Sa doctrine est un habile compromis entre

celles de la Réforme protestante et du catholicisme. Sa hiérarchie religieuse et sa liturgie ressemblent à celles de l’Église catholique, mais son chef temporel est le souverain de Grande-Bretagne, et ses chefs spirituels sont les archevêques d’York et de Canterbury.

Églises catholique orientales: Églises qui ont échappé à l’influence de Rome et qui se caractérisent par leurs rites spécifiques, dont les principaux sont les rites syrien, maronite (Liban), chaldéen, byzantin, gréco-catholique, arménien et alexandrin.

L’Église copte: L’Église implantée en Égypte et en Éthiopie. Elle est née, après le Concile de Calcédoine (451), de la rupture avec le patriarcat de Byzance, pour des raisons de politique ecclésiastique.

L’Église du Christ scientiste: Mouvement religieux fondé à Boston par Mary Baker Eddy, à la fin du siècle dernier. Il se fonde sur la croyance dans le fait que tous les maux – moraux ou organiques – peuvent être guéris par des moyens spirituels. La majorité de ses adeptes se trouvent aux Etats-unis et en Grande-Bretagne.

Églises orthodoxes: Églises chrétiennes qui ont rompu avec Rome en 1054 (excommunication du patriarche de Constantinople). Ces Églises autorisent le mariage des prêtres et refusent le dogme de l’immaculée Conception. Leurs fidèles se trouvent principalement en Russie, en Grèce et dans les pays balkaniques.

Encyclique: Lettre, adressée aux évêques et à l’ensemble des catholiques, par laquelle le pape communique son enseignement sans engager son infaillibilité.

Enfer – Dans la religion chrétienne, c’est le lieu où les damnés subissent une peine éternelle. A l’inverse, le paradis est l’endroit où Dieu accueille l’âme des justes ; par extension, c’est un état de bonheur. Le purgatoire est quand à lui le lieu où ceux qui ont offensé Dieu, mais pas trop

gravement expient leurs fautes avant d’accéder au paradis.

Ermite, voir Ascète

Évangélisation: Action consistant à prêcher l’évangile, notamment dans les pays non chrétiens, en vue d’en convenir les populations. Dans les pays étrangers, l’évangélisation est assurée par des missionnaires.

Exorcisme: Rituel religieux visant à chasser les démons. En cas de nécessité, tout évêque peut choisir un prêtre et le charger de pratiquer un exorcisme.

Fétichisme: Religion primitive consistant à croire que certains objets (amulettes, etc.) ont des pouvoirs surnaturels et permettent de se protéger des forces hostiles.

Fondamentalisme: Mouvement religieux d’origine protestante, apparu aux États-unis en 1910, pour lequel la Bible est l’expression littérale de la parole divine, ce qui interdit les interprétations. Par extension, tendance de certains mouvements religieux qui prônent un strict conservatisme.

Franciscain: Religieux de l’ordre fondé en 1210 par saint François d’Assise. La règle franciscaine prône la pauvreté, la mendicité et la prédication itinérante. L’ordre connut de nombreux conflits internes, avant d’être de nouveau réuni sous l’appellation d’ordre franciscain des Frères mineurs, grâce à une encyclique de Léon XIII, en 1897.

Gnosticisme: École de pensée philosophico-religieuse affirmant que la connaissance du divin n’est acquise que par une révélation et réservée aux initiés. Les adeptes de la gnose apparurent tant dans le monde chrétien (Simon le Magicien) que dans les pays islamiques (ismaéliens) ou dans la société juive (kabbale).

Gourou: Maître spirituel hindou qui aide ses disciples à vivre en harmonie avec le monde.

Hégire: Calendrier musulman dont le début, fixé au 16 juillet 622 de l’ère chrétienne, correspond au

jour où Mahomet quitta La Mecque pour se rendre à Médine.

Hérésie: Doctrine qui rejette un ou plusieurs dogmes chrétiens et qui condamnée par l’Église. C’est le cas de l’arianisme, du catharisme, etc.

Hindouisme: Religion inspirée des Veda (livres sacrés) et pratiquée par la majorité des Indiens. Les hindous croient en une organisation divine composée de Brahmâ, Vishnou et Shiva

Icônes: Peintures religieuses – exécutées sur panneaux de bois – qui font partie de la liturgie des Églises chrétiennes orientales.

Iconoclasme: Doctrine byzantine du XIII siècle proscrivant l’adoration des images saintes et ordonnait leur destruction. Le II Concile de Nicée (787) rétablira le culte des icônes.

Imam: Chef religieux islamique qui préside, notamment, aux cinq prières de la journée. Celles-ci sont annoncées du haut du minaret de la mosquée par le muezzin.

Inquisition: Tribunal spécial qui fut crée par le pape Grégoire IX, au XIII siècle, pour lutter contre

les hérésies. Ses instruments furent l’interrogatoire systématique de la population (la«question») et la torture. Les peines en vigueur étaient la prison à perpétuité ou le bûcher. En Europe, l’Inquisition

provoqua la mort de dizaines de milliers de personnes. Cette institution tomba en désuétude au milieu du XVI siècle.

Intégriste: Dans une religion, partisan d’un strict conservatisme. Les intégristes refusent toute évolution de leur Église: certains catholiques, par exemple, n’acceptent pas que la messe soit célébrée dans une autre langue que le latin.

Islam: Religion des musulmans. Elle fut fondée au VII siècle par Mahomet, qui recueillit la parole divine et la restitua dans le Coran. L’islam se répandit de l’Indus à Atlantique, formant un empire qui, vers 700, comprenait tous les pays de la côte méridionale de la Méditerranée. Cette religion monothéiste (Dieu est appelé Allah) compte aujourd’hui des adeptes dans le monde entier. Elle comprend plusieurs branches, dont les principale sont constituées par les sunnites (80% du monde musulman), les chiites (10%) et les soufis (3%). Les musulmans croient à l’existence du paradis et

de l’enfer, ainsi qu’à un jugement dernier.

Ismaélien: Adepte d’une secte chiite qui admet qu’Ismaïl (mort vers 760) est le septième et dernier imam et qu’il reviendra en sauveur parmi les vivants. L’ismaélisme comprend plusieurs branches; l’une d’entre elles, les nizârites, a l’Aga Khan pour chef spirituel.

Jaïnisme: Religion indienne, née de l’hindouisme au VI siècle avant Jésus-Christ, enseignant que le salut dépend de l’observation de règles morales déterminées et du respect systématique de toutes les créatures vivantes.

Jansénisme: Doctrine religieuse de Jansénius (1585-1638), selon laquelle l’homme est prédestiné, Dieu choisissant ceux à qui il accorde sa grâce.

Jésus, Compagnie de: Ordre des cercles réguliers fondé en 1540 par Ignace de Loyola . Les jésuites font voeu de pauvreté, de chasteté et d’obéissance – notamment au pape. La Compagnie encourage à l’étude (la formation comprend un minimum de deux années d’études classiques et scientifiques, suivies de trois ans de philosophie et de quatre de théologie), à l’exercice spirituel , au zèle apostolique et à la mortification de l’orgueil et de l’égoïsme. Elle s’est fait une spécialité de l’enseignement.

Judaïsme: Religion des juifs, fondée par Abraham, qui se fonde sur l’Ancien Testament et sur le Talmud. Le judaïsme est une religion monothéiste, et ses fidèles considèrent que Moïse – à qui Dieu remit le Décalogue – est le lus grand des prophètes.

Karma: Principe bouddhiste et hindouiste de la réincarnation, selon lequel chaque vie prend une forme qui est déterminée par les actes commis durant la vie antérieure.

Kasher: Se dit, chez les juifs, des produits alimentaires – et de leurs modes de préparation -considérés par la religion comme propres à la consommation.

Lamaïsme: Forme particulière de bouddhisme, fondée au VIII siècle, pratiquée au Tibet et en Mongolie. Son chef spirituel est le dalaï-lama, qui est une réincarnation du Bouddha.

Liturgie: Ensemble des rituels publics d’une Église: chants, lectures, prêches, bénédictions, imposition des mains, etc. Certaines substances (pain, huile, vin, eau…) font également partie de la liturgie catholique.

Luthéranisme: Mouvement religieux – fondé par Martin Luther en réaction contre les pratiques décadentes du XVI siècle – affirmant que la doctrine de l’Église doit être fondée sur la seule Bible.

Mahomet: voir Prophète.

Manichéisme: Hérésie due au Persan Mani (216-273), qui admet l’existence de deux grands principes divins: le Bien et le Mal. Du III siècle, cette doctrine se répandit en Perse, en Inde, en Chine, puis en Afrique du Nord, en Italie du Sud et en Espagne. Les cathares furent accusés d’être manichéens.

Mazdéisme: voir Parsisme.

Mecque (la): Ville du sud de l’Arabie Saoudite qui abrite l’édifice cubique (la Kaaba) où est scellée la Pierre noire (donnée à Abraham par l’archange Gabriel). Les musulmans doivent en principe s’y rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie.

Méthodisme: Mouvement religieux, issu du protestantisme, crée par John Wesley (1703-1791). Sa principale caractéristique est d’autoriser tout laïc à exercer un sacerdoce

Millénarisme: Hérésie selon laquelle le Christ reviendrait sur Terre pour y régner pendant mille ans. Au cours de cette période, les conditions de vie ressembleraient à celles de l’origine des temps.

Missionnaire: voir Évangélisation.

Moine: Religieux qui vit en communauté dans un couvent, selon des règles strictes. Les moines peuvent être bénédictins, chartreux, cisterciens, etc. Il existe également des ordres féminins, comme ceux des carmélites, des clarisses, des ursulines….

Monothéisme: Croyance en un Dieu unique. Le christianisme, le judaïsme et l’islam sont les principales religions monothéistes. Le polythéisme est la doctrine des religions qui admettent l’existence de plusieurs dieux (par exemple, l’hindouisme).

Mormon: Membre d’une secte religieuse américaine fondée par Joseph Smith en 1830 et dirigée par un « prophète ». La majorité de ses membres vit dans l’Utah.

Mosquée: Lieu consacré au culte musulman. On y trouve notamment le mihrab, qui donne la direction de La Mecque; le minbar (ou chaire); le minaret, d’où le muezzin appelle les fidèles à la prière.

Nestorianisme: Hérésie – créée par Nestorius (v. 380-451), patriarche de Constantinople, et condamnée au Concile d’Ephèse en 431 – selon laquelle Jésus ne serait qu’une personne humaine servant d’enveloppe à Dieu.

Paganisme: Nom donné au polythéisme par les chrétiens de la fin de l’Empire romain. Tous les non-chrétiens furent ensuite considérés comme païens.

Pape: Chef de l’Eglise catholique romaine, également appelé souverain pontife. Les papes sont les successeurs de saint Pierre. Ils siègent au Vatican;leurs ambassadeurs auprès des gouvernements étrangers sont les nonces.

Paradis, voir Enfer.

Parsisme, ou mazdéisme: Religion fondée par Zarathoustra (628-651 av. J.-C.) et admettant le Bien et le Mal comme seuls principes divins. Persécutés par les musulmans, les parsis se réfugièrent en Inde et vivent maintenant dans la région de Bombay.

Passion: Arrestation, crucifixion et mort de Jésus, relatées par les Évangiles. Pour les historiens, Jésus serait mort le vendredi 3 avril 33, au moment d’une éclipse de soleil.

Pèlerinage: Voyage vers un lieu saint. La Mecque (pour les musulmans), Bénarès (pour les hindous), Jérusalem et Rome (pour les chrétiens) sont quelques-une des villes qui attirent le plus de pèlerins.

Pentecôtisme: Mouvement religieux crée en 1906 à Los Angeles, par des baptistes qui prônaient un

retour aux principes fondateurs, ceux de l’Église primitive.

Polythéisme, voir Monothéisme

Presbytérianisme: Église créée par Calvin, dans laquelle le gouvernement est assuré par un collège mixte composé de pasteurs et de laïcs. Ce mouvement est aujourd’hui bien représenté aux États-unis, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne.

Prophète: Personne, inspirée par Dieu, qui révèle des vérités cachées et prédit l’avenir. Les trois grands prophètes bibliques sont Ezéchiel, Isaïe et Jérémie. Mahomet (v.570-632) fut le prophète fondateur de l’Islam.

Protestantisme: Ensemble des mouvements religieux nés, au XVI siècle, sous l’impulsion de Luther et de Calvin. Toutes les doctrines protestantes sont fondées sur un grand principe: les Saintes Écritures font autorité en matière de foi. On compte une grande variété d’églises protestantes, regroupées en cinq obédiences: luthérienne, calviniste ou « reformée », baptiste, méthodiste et pentecôtiste.

Purgatoire, voir Enfer

Quakers, ou Société religieuse des Amis: Mouvement chrétien fondé par George Fox vers 1647. Les quakers professent qu’une lumière intérieure (le Saint-Esprit) éclaire tout homme, et ils n’admettent aucun sacrement. La Société religieuse des Amis, créée en Grande-Bretagne, s’est répandue aux États-Unis (surtout en Pennsylvanie).

Ramadan: Jeûne annuel des musulmans. Il correspond au neuvième mois de l’année islamique, durant lequel les croyants ne prennent aucun aliment du lever au coucher du soleil. Il se termine par l’Aïd et-Seghir (« petite fête »), qui donne lieu à des réjouissances.

Réincarnation: Croyance – répandue surtout chez les hindous et les bouddhistes – selon laquelle l’âme, séparée du corps au moment de la mort, peu reprendre une forme humaine ou animale, voir végétale.

Relique: Chez les chrétiens, fragment du corps d’un personnage sacré, ou objet qui a été en contact avec son corps: ossements, Croix, couronne d’épines, saint suaire, saintes tuniques, etc.

Résurrection: Croyance commune aux juifs, aux chrétiens et aux musulmans, selon laquelle les morts reviendront à la vie. Chez les chrétiens, la fête de Pâques commémore la résurrection de Jésus.

Rite: 1.Ensemble des cérémonies pratiquées dans une religion. 2. Règles propres à un office religieux.

Sabbat: Repas sacré que, d’après la loi juive, les croyants doivent observer du vendredi soir au samedi soir. Le Talmud – livre qui commente la loi mosaïque – donne la liste des trente-neuf travaux interdits durant cette période.

Sacrement: Rite permettant d’obtenir la grâce divine. Les catholiques en reconnaissent sept: le baptême, la confirmation, la confession, l’eucharistie, le mariage, l’ordre, l’extrême-onction. Les protestants n’en admettent que deux: le baptême et la sainte Cène.

Schisme: Scission d’une Église en divers groupements. Pendant le Grand Schisme d’Occident (1378-1417), il y eut deux papes, l’un à Rome, l’autre à Avignon.

Secte: Ensemble de personnes qui adhèrent aux même croyances et qui s’opposent, partiellement ou totalement, aux principales religions. Ainsi, les mormons ou les quakers sont des dissidents du protestantisme.

Shintoïsme: Religion polythéiste japonaise, antérieure au bouddhisme, dans laquelle sont vénérées les forces de la nature – assimilées à des dieux – comme Amaterasu (le Soleil) ou Susanoo (la Tempête).

Sikhisme: Religion monothéiste, fondée au XVI siècle, qui reprend une partie des doctrines de l’hindouisme et de l’islam. Ses adeptes, qui ne coupent jamais leurs cheveux ni leur barbe, vivent surtout au Pendjab et au Cachemire; ils représentent le quatrième groupe religieux de l’Inde.

Soufisme: Mouvement islamique mystique et ésotérique, fondé sur le Coran et la sunna (« tradition »). Ses membres sont groupés en confréries, la plus célèbre étant celle des derviches tourneurs.

Spiritualisme: Philosophie religieuse admettant l’existence des esprits, qui peuvent communiquer avec les vivants si un individu sert de médium. Le Français Allan Kardec est le fondateur du spiritisme « moderne ».

Sunnite: Musulman orthodoxe. Contrairement aux chiites, les sunnites reconnaissent dès l’origine comme successeurs du Prophète les quatre premiers califes, puis les Omeyyades et les Abbassides. Les sunnites représentent 80% du monde musulman.

Synagogue: Édifice dans lequel est célébré le culte israélite. Il est orienté vers Jérusalem, et l’on y trouve toujours un chandelier à sept branches, une petite armoire (ou tabernacle) renfermant la Torah et une bougie continuellement allumée. Les offices, célébrés par un rabbin, comprennent souvent des lectures et des explications de la Bible.

Taoïsme: Fondé par Lao-tseu au VI ou V siècle avant Jésus-Christ, le taoïsme est l’une des principales religions chinoises. Ses adeptes parviennent au Tao (la « voie ») s’ils vivent en totale harmonie avec la nature.

Témoins de Jéhovah: Secte religieuse – fondée par l’Américain Charles Taze Russel à la fin du XIX siècle dont les membres prétendent être les derniers représentants d’une succession de « temoins », Jésus étant le dernier d’entre eux. Ils rejettent l’immortalité de l’âme et pensent que la fin du monde est proche.

Temple: Dans l’Antiquité, ce terme désignait tout édifice élevé en honneur d’une divinité. Désormais, c’est aussi le lieu de culte des protestants.

Théisme: Doctrine admettant l’existence d’un dieu personnel et unique. Elle s’oppose à l’athéisme, qui conteste l’existence de Dieu, et dans une moindre mesure, au panthéisme, pour lequel Dieu est assimilé à la nature.

Théologie: Étude des problèmes religieux. Elle consiste interpréter les textes sacrés en tenant compte des dogmes et de la tradition. La théologie donne une structure à la foi.

Thomisme: Doctrine de saint Thomas d’Aquin (1125-1274). Elle énonce cinq preuves de l’existence

de Dieu. En 1879, sont étude fut rendue obligatoire dans les séminaires et les universités catholiques par le pape Léon XII.

Transsubstantiation: Croyance commune aux catholiques romains et aux orthodoxes, selon laquelle le pain et le vin de l’Eucharistie sont changés en corps et sang du Christ.

Trinité: Croyance chrétienne selon laquelle le Père, le Fils et le Saint-Esprit coexistent en Dieu. Les principales hérésie concernant la sainte Trinité sont l’adoptianisme (le Christ ne serait que le fils adoptif du Père), le monarchianisme (le Fils et le Saint-Esprit sont des modes du Père) et l’arianisme.

Vatican: État souverain – situé dans Rome – dont le pape est le chef. Son territoire, qui couvre 44 hectares, comprend principalement la basilique et la place Saint-Pierre, le palais, un musée et d’immenses jardins.

Vaudou: Religion née en Afrique, puis transmise aux Antilles et au Brésil par les esclaves africains. C’est un animiste africain, auquel s’ajoutent des pratiques inspirées du rituel chrétien.

Yoga: Technique corporelle et spirituelle hindouiste visant à maîtriser le corps et l’esprit, afin de parvenir à séparer les actes des désirs.

Zen: École de méditation bouddhique qui, venant de Chine, s’est développée au Japon. Dans la pratique zen, l’esthétique et le calme jouent un rôle important. Cette école a eu une influence considérable sur tous les arts: peinture, architecture, arrangement des fleurs et des jardins, etc.



Laisser un commentaire

d-branches |
molossewaf |
Berloul Mania 3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | weekend
| blogprotectionanimale
| NATURALITE SAUVAGE